Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le Canada devait briller cet été

Cet été était l’un des plus anticipés dans les dernières années pour le basketball canadien. La CEBL nous aurait offert de l’action à travers le pays et plusieurs de nos meilleurs joueurs auraient défendu l’honneur de leur patrie vers une place aux Jeux olympiques. 

Au niveau féminin, l’équipe canadienne s’était taillé une place pour Tokyo grâce à une brillante performance en Belgique au mois de février. Un dossier de 3-0 leur a permis de se classer au 4e rang mondial.

Chez les hommes, de nombreux joueurs avaient déjà mentionné leurs intentions face à cet été. Le Canada avait sa meilleure délégation basketball des dernières années avec toutes les jeunes vedettes à bord, prêtes pour une première expérience olympique.

Avant de se rendre à Tokyo, le Canada devait jouer à la maison dans un tournoi pour tenter de se rendre à l’étape ultime. Le collègue William Thériault a bien résumé celui-ci. Des noms comme Jamal Murray, Shai Gilgeous-Alexander, RJ Barrett, Chris Boucher et Luguentz Dort devaient tous prendre part à la compétition.

C’est avec seulement une participation en 32 ans que le Canada serait arrivé à Victoria en juin prochain. La décision de repousser les JO à une date ultérieure vient freiner les plans, mais pour combien de temps ? Un jour ou l’autre le Canada aura l’opportunité de se prouver comme une puissance mondiale.

1 – Embiid pose un beau geste :

Podcast