Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Warriors-Nets : Le Chase Center n’accueillera aucun partisan

Ce n’est plus qu’au stade de discussions, les Warriors de Golden State devront jouer devant une aréna totalement vide contre les Nets de Brooklyn, jeudi à 22h30. Le Chase Center devra demeurer exempt de fans jusqu’à nouvel ordre.

La décision de présenter le match à huis clos a été faite par la ville de San Francisco, conjointement avec l’organisation des Warriors de Golden State. L’inquiétude en lien avec le COVID-19 qui se propage davantage chaque jour est évidemment la cause derrière cette nouvelle.

Les réunions de plus de 1000 personnes ont été bannies par la ville et le compté de San Francisco afin d’éviter la propagation du virus.

Les autorités de la région de la Baie de San Francisco avaient déjà demandé aux Warriors d’annuler certaines joutes à venir. De plus, ça fait plusieurs jours que l’état-major de la NBA discute de plans pour composer avec le Coronavirus. Cependant, l’abolition de partisans à San Francisco représente la première réaction concrète au problème, outre la fermeture des vestiaires aux journalistes.

Les amateurs du club californien qui avaient fait l’achat de billets pour la joute de jeudi soir recevront une pleine compensation du prix des billets. Le Chase Center verra aussi plusieurs autres événements comme des concerts être annulés.

Cette soirée était sensée rendre un hommage à Kevin Durant qui est venu ajouter 2 bagues de championnats à sa collection lors de son séjour de quatre ans dans la Baie. Sans spectateurs, aucune vidéo hommage ne sera présentée.

Le gouvernement de l’Ohio devrait suivre dans les traces de la ville de Californie; les Cavaliers pourraient aussi être forcés de mettre de l’avant leurs performances au sein d’arénas vides.

L’épidémie a aujourd’hui été qualifiée de pandémie par l’Organisation internationale de la santé. Il faudrait donc prévoir que davantage de mesures seront prises par la NBA pour contrer l’épidémie virale, comme des rencontres suspendues ou reportées, ainsi que d’autres matchs à huis clos.

C’est à se demander si les séries éliminatoires auront même lieu. Nous en aurons plus sur le dossier alors que l’histoire se développe.

Podcast