Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

John Collins, l’arme secrète des Hawks

Certes, le premier joueur que chacun aura le réflexe de regarder si l’on parle des Hawks s’appelle Trae Young, à cause du calibre auquel il joue cette année. Sauf qu’il n’est pas seul à Atlanta, alors que le big man John Collins s’y démarque particulièrement dernièrement.

Comme l’indique le site Statmuse, Collins est sur une superbe série depuis le 1er février dernier, lui qui a en moyenne produit 25.1 PTS et 9.8 REB dans les 17 matchs auxquels il a pris part depuis. D’autant plus qu’il a converti 63.6% de ses tirs, dont 52.7% pour ceux à trois points, au cours de cette période.

Le power forward de 22 ans, qui en est maintenant à sa troisième année dans la NBA, s’améliore chaque saison depuis son arrivée dans la ligue et a le potentiel d’atteindre le statut d’All-Star à un moment donné durant sa carrière.

Derrière Young, Collins est le parfait numéro 2 pour le jeune noyau des Hawks. En plus d’apporter un apport considérable en points par match, il est capable de capter des rebonds et de contrer des tirs à un bon rythme.

S’il continue à progresser comme il le fait en ce moment, celui qui a été repêché au 19e échelon en 2018 est capable d’être un excellent second à son point guard déjà All-Star à sa deuxième saison lorsque l’équipe sera véritablement compétitive.

Une équipe qui compte sur De’Andre Hunter, Kevin Huerter et Cam Reddish parmi ses jeunes en plus de Young et Collins, même si elle n’est pas superbe cette saison (20-46), a le potentiel de devenir quelque chose d’ici quelques années.

– Le top 5 de Stephen A. :

– Ja Morant poursuit sur sa lancée :

– Charles Barkley répond à Draymond Green :

Podcast