Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La 17e saison de LeBron, une source d’inspiration pour Giannis

Mercredi dernier, après une séance d’entraînement, Giannis Antetokounmpo a avoué qu’il était admiratif de la longévité de LeBron James dans la NBA. Le haut niveau que le King maintient à l’âge de 35 ans impressionne et motive le Greek Freak.

Âgé de 25 ans, le joueur par excellence de la saison dernière souhaite éventuellement suivre les pas de LBJ en performant toujours aussi bien dans 10 ans. Alors que les Bucks s’apprêtent à affronter les Lakers à Los Angeles vendredi soir, le forward de 6 pieds et 11 pouces en a profité pour partager son avis sur l’incroyable 17e saison que LeBron connaît en ce moment.

« C’est incroyable. Il a 35 ans et il joue à un très haut niveau », a dit Antetokounmpo. « Il nous montre la voie à suivre. Beaucoup de joueurs prévoient de prendre leur retraite à 35 ans. Donc de voir quelqu’un de son âge figurer parmi les 3 meilleurs joueurs au monde me motive. J’aimerais un jour accomplir la même chose. Pour ce faire, je dois continuer à bien m’occuper de mon corps afin de rester en santé. Il a créé la voie. Maintenant, espérons qu’on puisse le suivre.»

Dans sa 17e saison, James maintient des moyennes de 25.4 points, 7.8 rebonds, 10.7 passes décisives et 1.2 interceptions en 57 matchs disputés. Les 10.7 passes décisives mènent la ligue à l’heure actuelle et représentent un sommet en carrière pour le forward devenu point guard. On voit rarement de telles saisons venant de joueurs de 35 ans ou plus. Il n’est donc pas étonnant d’entendre Giannis dire qu’il en est impressionné.

La course au MVP

La course au titre de MVP s’intensifie de plus en plus alors que la fin de la saison approche. Les deux candidats principaux ne sont nulle autre que Giannis et LeBron, les leaders des deux meilleures équipes de la NBA, si l’on considère leurs fiches. 

Le Greek Freak a gagné le premier duel de la saison entre les deux athlètes en décembre dernier. Il avait complètement dominé le match, terminant avec 34 points, 11 rebonds et 7 passes décisives en plus d’avoir réussi 5 tirs derrière la ligne de 3 points, un sommet personnel. 

Il sera donc intéressant de voir qui va s’en sortir vainqueur vendredi soir alors que les Lakers et les Bucks vont s’affronter pour la deuxième et dernière fois de la saison régulière.

1- Les Grizzlies se moquent des Nets.

2- Luka Doncic et Kristaps Porzingis marquent l’histoire des Mavericks.

3- Luka Doncic avec un tir crucial en prolongation.

Podcast