Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Chris Paul ne ralentit pas

Chris Paul n’a pas eu une année facile. Après avoir été échangé au Thunder en retour de Russell Westbrook, il a été au centre de plusieurs rumeurs. Le Thunder aurait pu tenter de l’échanger à nouveau, mais a préféré lui faire confiance pour mener une jeune équipe. C’est un pari qui semble plus que gagnant pour l’instant.

Ce n’est pas compliqué, CP3 joue présentement sa meilleure saison des dernières années. Ayant des bonnes statistiques personnelles, Paul a été sélectionné pour une première fois depuis 2016 au Match des étoiles. C’était sa 10e sélection en carrière. Voici ces statistiques : 17.6 PTS, 5.0 REB, 6.6 AST. Tout ceci avec une efficacité de 48.9% au tir.

Ce n’est pas seulement au niveau personnel que le point guard se démarque. Il le fait aussi par son attitude sur le terrain. Il est entouré de jeunes joueurs qui peuvent parfois prendre des décisions douteuses sur le terrain. Il prend le temps de venir en aide aux jeunes. C’est l’une des raisons qui expliquent le 6e rang dans l’Ouest du Thunder. Il fait tout ceci en causant seulement 2.2 revirements par match. 

Le simple fait de penser aux séries éliminatoires était farfelu en début d’année à Oklahoma City. Les 17.6 PTS par match de Paul, ainsi que l’apport offensif de Shai Gilgeous-Alexander et Dennis Schröder propulsent le Thunder en position favorable pour atteindre les séries pour une 5e saison consécutive. C’est une équipe qui priorise l’esprit d’équipe avant le talent, et c’est une recette payante jusqu’à présent.

1 – On se dirige possiblement vers un retour imminent de Steph Curry :

Podcast