Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Deux duos d’étoiles connaissent des matchs incroyables

Pour citer Brian Winhorst d’ESPN, « Quelque chose de grandiose se produit presque chaque soir dans la NBA. » C’était le cas en date du 11 février 2020 lorsque deux duos d’étoiles qui tentent toujours de remonter leur pente respective ont mis de l’avant des performances de qualité. Ben Simmons et Joel Embiid des 76ers de Philadelphie (34-21) ont entendu leurs critiques alors que James Harden et Russell Westbrook synchronisent finalement leurs efforts.

Harden et Westbrook, le binôme d’All-Stars des Rockets de Houston (34-20), a cumulé un total de 78 points avec une efficacité combinée de 37.5%. Même si l’efficacité n’est pas la force des deux guards, ces récoltes monstrueuses de points ont permis à l’équipe de surmonter l’obstacle des Celtics par la marque de 116 à 105.

Alors que cette combinaison a été inconstante depuis le lancement du calendrier régulier, le match de mardi a bonne augure. Il indique que les maux des Rockets pourraient avoir trouvé leur mode de guérison par le biais des ses superstars.

Cependant, pour que la troupe de Mike D’Antoni connaisse du succès soutenu, une chimie presque parfaite entre Russ et The Beard sera nécessaire pour combler les immenses trous de la formation.

La ville de l’amour fraternel

Du côté de Philadelphie, le couple Embiid-Simmons a aussi mis de l’avant une performance inspirée, presque obligée. Obligée parce que le pivot étoile des 76ers, qui est adoré de la base partisane de Philly depuis si longtemps, s’est fait huer par ces derniers juste avant de se lancer sur le terrrain. #TrustTheProcess

Pour compléter la réponse qu’il a donné aux partisans sur le terrain, Embiid a voulu passer un message pacifiste :

« J’adore ma ville. »

– Joel Embiid

Cette démonstration de frustration des fans des Sixers a allumé une certaine flamme en Joel qui a marqué 26 points et capté 9 rebonds. Son point guard et lui ont ajouté un total de 52 points au tableau dans une victoire étincelante contre Kawhi Leonard et son escouade des Clippers.

Impressionné par l’effort de ses stars, l’entraîneur-chef Brett Brown a voulu souligner l’hardeur de Jo-Jo et Ben.

« C’était peut-être la meilleure partie de Ben Simmons et Joel Embiid ensemble dans l’uniforme des Sixers. »

– Brett Brown

Ces performances des deux duos de conférences opposées tombent toutes deux au parfait moment, avec un synchronisme presque étrange. Les clubs des Rockets et des 76ers sont tous deux au 5ème rang de leur conférence respective et aspirent à un parcours éliminatoire profond.

Toutefois, si ces équipes désirent faire du bruit en séries, elles devront continuer de rectifier le tir et trouver des remèdes aux lacunes qui teintent les dossiers des vedettes.

1 – Zion marque 30 points pour la toute première fois :

Podcast

Tu veux devenir chroniqueur sur AlleyOop Québec

Nous en cherchons justement!

Podcast