Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les arbitres volent un match aux Trail Blazers

Vendredi soir, les arbitres ont grandement affecté le résultat final du match opposant les Trail Blazers et le Jazz. Avec environ 11 secondes à jouer dans le 4e quart, un «goaltending» évident sur une tentative de layup de Damian Lillard, qui aurait créé l’égalité, n’a pas été sifflé. Le «non-call» a mis le joueur étoile en colère et avec raison. 

Lillard a terminé la soirée avec 42 points, mais il en aurait eu au moins 44 si les arbitres avaient été plus à l’affût. À la mi-temps, les Trail Blazers menaient de 14 points. Le Jazz a réussi à faire une remontée dans le 3e quart et la fin du match était serrée.

Hassan Whiteside n’a pas joué dû à une blessure. Lors de la 1ere demie, l’équipe de l’Oregon a perdu deux autres membres de son effectif: Trevor Ariza a été expulsé et Anfernee Simons s’est dirigé vers les vestiaires avec une commotion. Dame et ses coéquipiers ont donc commencé le 3e quart avec seulement 7 joueurs disponibles. De plus, la troupe de Terry Stotts disputait sa deuxième partie en 2 soirs. 

À la suite du «non-call», les Blazers ont été forcés de commettre une faute intentionnelle pour envoyer un des joueurs du Jazz à la ligne de lancer franc afin de prolonger le match. Bojan Bogdanovic a seulement réussi une de ses deux tentatives, laissant la porte ouverte à l’équipe adverse qui tirait de l’arrière par seulement 3 points à ce moment.

Au bout du compte, Joe Ingles a empêché Dame d’attraper la balle et Carmelo Anthony a dû la passer à Caleb Swanigan. Le forward a raté le tir de 3 points qui aurait envoyé le match en prolongation. Utah a donc ajouté une victoire à sa fiche.

Lillard en colère

Dès que l’horloge a indiqué 0 seconde, Dame Dolla était complètement hors de lui. Les gardes de sécurité ainsi que les entraîneurs de son équipe ont dû le retenir alors qu’il semblait vouloir se diriger vers les arbitres.

Non seulement les arbitres ont raté le «goaltending», mais ils ont aussi laissé passer une faute sur la même tentative de layup

« Les arbitres nous ont coûté le match »

À l’heure actuelle, Portland se situe au 9e rang dans le classement de l’Ouest. Étant dans la course pour se qualifier en séries, chaque match compte pour la franchise. 

Le guard a accordé une entrevue aux journalistes présents dans les vestiaires après le match. Il était toujours aussi furieux.

« On s’est rendu aux derniers moments du match et les arbitres ont raté quelque chose qui était facile à voir », a dit Dame. « Et ils nous ont dit qu’il s’agissait sans aucun doute d’un no-call pour eux pourtant c’était évidemment un «goaltend». Ils nous ont coûté le p***** de match. Ils nous ont coûté le match.»

Les réactions

Plusieurs journalistes ont réagi sur Twitter une fois que la partie était terminée. 

Peu de temps après, les arbitres ont avoué leur erreur. 

Damian Lillard a lui aussi été très actif sur son compte Twitter.

La balle a de toute évidence touché le backboard avant que Rudy Gobert n’ait tenté sa manoeuvre défensive. Même le center du Jazz a avoué que son contre était bel et bien un «goaltend». 

La NBA devrait peut-être revoir ses règles en matière de replay puisque si les arbitres ne sifflent pas, ils ne peuvent pas revenir sur une mauvaise décision même si elle est flagrante. 

1- Serge Ibaka alias M. Avec Classe s’exprime sur son art:

2- Bradley Beal remporte le match pour les Wizards:

3- Bam avec un dunk monstrueux:

Podcast