Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Ce que les Warriors peuvent faire avec Andrew Wiggins

De nombreuses rumeurs entouraient la potentielle venue du point guard D’Angelo Russell au Minnesota alors que la date limite des échanges approchait. Peu avant que cette transaction se concrétise, on apprit que les Warriors exigeaient l’obtention du small forward Andrew Wiggins en retour.

Et c’est maintenant chose faite.

Après avoir été repêché au premier rang de l’encan 2014 et avoir passé six saisons dans l’uniforme des Timberwolves, Wiggins aura l’occasion de repartir à zéro avec une formation qui pour l’instant, ne peut pas vraiment se permettre d’avoir des attentes.

Tenant le tout dernier rang de la ligue avec une maigre récolte de 12 victoires en 52 matchs, Golden State n’a plus rien à perdre cette saison. C’est pourquoi l’équipe a enclenché le mode reconstruction, étant relativement active à la date limite.

Bob Myers, directeur-général de l’organisation, s’est débarrassé de quelques joueurs pour faire le plein de choix au repêchage. En résumé, il a échangé D’Angelo Russell (MIN), Alec Burks (PHI), Glenn Robinson III (PHI) et Willie Cauley-Stein (DAL) pour mettre la main sur Wiggins, un choix de premier tour ainsi que 5 choix de deuxième ronde.

Lorsqu’on dresse un bilan, on constate sans surprise que l’équipe s’est affaiblie après ce remaniement de personnel ; sauf qu’avec 40 défaites avant la pause du Match des étoiles, ça ne changera pas grand chose.

Chez les Warriors, on se concentre plutôt sur une reconstruction partielle, comme quoi on souhaite redresser son équipe de soutien afin de bien entourer les gardes Stephen Curry et Klay Thompson, qui manquent chacun du temps significatif en raison de graves blessures.

Andrew Wiggins est un excellent moyen de commencer. Avec la perte de Kevin Durant au profit des Nets de Brooklyn en juillet dernier, le besoin d’un ailier convenable se faisait criant à San Francisco. S’il arrive à remplir ce rôle, alors ce sera mission accomplie.

Toutefois, on a également l’option de l’essayer pour le reste de la saison 2019-2020 tout en laissant la porte ouverte à un échange s’il ne convient pas au système.

Les Warriors pourraient ainsi en tirer un ailier correspondant mieux à leur schéma offensif ainsi que quelques choix ou espoirs, ce qui n’est pas mal du tout.

Ne manquerait qu’un centre de talent, et ayant pour l’instant les meilleures chances d’obtenir le premier choix du repêchage de 2020, les Warriors pourraient jeter leur dévolu sur James Wiseman.

Wiseman, considéré comme potentiel premier choix et meilleur centre de sa classe, pourrait être la pièce qui manque à Golden State pour reposer sur un solide alignement partant.

  • PG : Stephen Curry
  • SG : Klay Thompson
  • SF : Andrew Wiggins
  • PF : Draymond Green
  • C : James Wiseman

Reste à voir comment le nouveau venu s’adaptera à son nouvel environnement, lui qui a connu certaines passes inconsistantes lorsque jumelé à d’autres joueurs étoiles par le passé.

Podcast