Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les Celtics s’occupent des Lakers

La formation arborant la meilleure fiche de la NBA n’est plus celle des Lakers de Los Angeles. Ce sont maintenant les Bucks de Milwaukee (39-6) qui trônent au sommet de l’association après une défaite (disons-le) humiliante du Lakeshow face aux Celtics de Boston.

Plusieurs faits saillants remarquables ont émané de la rencontre entre les deux rivaux de conférences opposées, tous aux dépens de LeBron James et sa troupe. Le King a justement connu une performance sous le par, ce soir, alors qu’Anthony Davis effectuait son retour au jeu suivant 5 matchs d’absence.

James n’a récolté que 15 PTS en 29 minutes, mais a tout-de-même aidé les siens en facilitant le jeu grâce à 13 passes décisives. De son côté, Davis n’a pas su procurer l’aide nécessaire que Los Angeles recherchait, malgré un temps de jeu limité. Il n’inscrit que 9 PTS, 4 REB et 2 AST lors du match.

Le meilleur marqueur de l’effectif de Frank Vogel a été JaVale McGee, surprenamment. Le centre a su marquer un total de 18 points très efficaces, du haut de ses 7 pieds. L’effort du gaillard n’a cependant pas freiner l’assaut de Kemba Walker, Jayson Tatum et Jaylen Brown.

Les trois vedettes de Boston ont rempli la fiche de statistiques avec 20, 27 et 20 points respectivement. Assez pour clouer le cercueil des visiteurs très tôt dans la joute qui s’est terminée par la marque de 139-107.

La star du show, du moins en deuxième demie, a été Brown. Le jeune ailier prouve qu’il mérite son tout nouveau contrat de 107 millions de dollars pour 4 ans. Attaché à ce contrat, pour toujours, ce dunk devrait s’y retrouver en hyperlien :

Pour divertir les partisans de la Nouvelle-Angleterre, les C’s n’y sont pas allé de main morte. Voici d’autres faits saillants de l’écrasante victoire :

Le plaisir ne s’arrêtait pas là pour Brad Stevens et ses hommes. Le meneur de l’équipe a finalement obtenu une victoire face à LeBron James. Oui, Kemba Walker n’avait jamais réussi à vaincre LBJ par le passé. Cette séquence étrange a connu sa conclusion ce soir alors que le point guard étoile a maintenant une fiche de 1-28 contre la superstar des Lakers.

Un pourcentage d’équipe élevé du 3 points (47%) et un nombre extravagant de passes décisives (31) ont finalement donné l’avantage à Boston pour clore une soirée mémorable dans la NBA.

1 – Michael Porter Jr. suinte le talent :

2 – Kelly Oubre a dit « non », avec impolitesse :

3 – Tu veux du bon basket? En v’là :

Podcast