Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les Raptors redéfinissent l’expérience client du sport au Canada

Le comble pour un partisan sportif est d’assister à un match de son équipe en personne. Si l’analyse est plus facile à faire dans le confort de son salon en raison des angles de caméra avantageux, il y a des aspects qui ne se retrouvent pas ailleurs.

Puisque l’équipe est la seule de son sport au Canada, elle fait partie d’une culture différente de ce qu’on peut trouver aux États-Unis. Au royaume du hockey et dans le domicile des Maple Leafs, les Raptors doivent trouver une manière de se démarquer.

Dans cette optique-là, un match aux Raptors est une expérience qui ne se compare pas. Au Scotiabank Arena de Toronto, les champions en titre de la NBA ont choisi de faire plus que jouer une partie : ils offrent un spectacle, une expérience client sans précédent.

Lors de l’avant-match, feux d’artifice, feu et vidéos entraînantes sont au rendez-vous. La proximité des joueurs avec les partisans se sent même lors de la présentation des joueurs puisque ces derniers ne sont pas présentés via un animateur qui se contente de nommer les noms, mais bien par un homme qui se donne la mission de faire ressortir la couleur des joueurs.

Ajoutons à cela les vidéos qui ont permis d’honorer DeMar DeRozan et Jakob Poeltl, deux joueurs qui ont encore des amis au sein de l’équipe, de se faire honorer par leurs anciens partisans.

Outre le match en tant que tel qui a tenu les partisans sur le bout de leur siège en fin de partie, l’ambiance générale était à point. La musique à propos et les cris de la foule permettent de se garder dans l’ambiance.

Les Raptors n’ont rien réinventé puisqu’il s’agit d’aspects qui existent ailleurs dans le monde du sport. Toutefois, pour les amateurs canadiens qui ne jurent normalement que par le hockey et qui ont l’habitude d’une présentation un peu plus sobre, il y a de quoi sortir les partisans de leur zone de confort.

N’aurait manqué qu’un dramatique panier en fin de partie afin que tous les partisans qui en étaient à leur premier match assistent à une victoire et deviennent des amateurs pour la vie.

Podcast

Tu veux devenir chroniqueur sur AlleyOop Québec

Nous en cherchons justement!

Podcast