Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Top 3 des entraîneurs sur un siège éjectable

Alors que plusieurs formations ne répondent pas aux attentes établies avant la saison, voici un top 3 des entraîneurs les plus à risque de perdre leur emploi en 2020.

3. John Beilein (Cavaliers)

Bien que Beilein semble avoir le support de l’état-major à Cleveland après avoir été embauché l’été dernier, les récents incidents lui méritent une place sur cette liste peu honorable. En effet, Beilein aurait échappé une insulte à connotation raciale envers ses joueurs, ce qui pourrait lui coûter le peu de respect qu’on lui accordait dans le vestiaire.

2. Brett Brown (76ers)

L’entraîneur des Sixers a bien failli perdre son emploi l’été dernier et son début de saison ne fait rien pour justifier la décision de l’avoir gardé en place. La formation de Philadelphie se classe actuellement au 5e rang de l’Est après avoir amorcé la saison comme favori. Brown devra trouver une manière de jouer ses pions plus efficacement afin de créer de l’espace pour le trio Simmons-Embiid-Horford, sans quoi il pourrait se retrouver sans emploi en 2020.

1. Lloyd Pierce (Hawks)

Tout comme Beilein, Lloyd Pierce connaît des débuts fort difficiles à sa première expérience d’entraîneur-chef dans la NBA. Heureusement pour le jeune entraîneur, les attentes étaient plutôt faibles envers sont équipe en reconstruction… mais le 15e et dernier rang de l’Est? Potentiellement terminer derrière les pathétiques Knicks de New York? Voilà une recette pour quelques pertes d’emploi.

Podcast

Tu veux devenir chroniqueur sur AlleyOop Québec

Nous en cherchons justement!

Podcast