Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Doncic vanne Nowitzki lors d’une entrevue

Suite à une belle performance et d’une victoire face aux Rockets de Houston hier soir, Luka Doncic a nargué son ancien coéquipier Dirk Nowitzki.

En effet, il prétend que l’équipe est meilleure puisque l’Allemand n’est plus un maillon faible dans la zone défensive. Ayant toujours été vu comme un protecteur d’anneau respectable, il faut tout de même admettre que lors des dernières saisons, Nowitzki n’était plus le même.

L’ailier fort a passé l’entièreté de sa carrière de 21 saisons à porter fièrement l’uniforme des Mavericks. Il a mis un terme à sa carrière la saison dernière. Il s’agissait de la première et seule saison où les deux joueurs furent coéquipiers.

En analysant les statistiques des Mavericks de Dallas, il est possible d’inverser la blague de Doncic. L’équipe se place présentement au 17ème rang dans l’efficacité défensive comparé au 18ème rang la saison dernière, pas nécessairement une ascension fulgurante. L’aspect dominant de l’équipe est leur offensive. Elle se situe au premier dans leur efficacité et au second rang pour les revirements dans un match (13.1). Doncic s’est probablement trompé dans sa blague… Il est la cause de ce changement de situation et donc on peut lui donner un laisser-passer.

Un nouvel arrivant dans l’équipe, un certain Kristaps Porzingis, exécute très bien son rôle et a eu un impact immédiat pour l’équipe et ce, malgré qu’il revienne d’une lourde blessure qui lui a fait manquer toute la saison dernière. Il cumule présentement 18.5 points par match en plus de 9.1 rebonds et 1.5 passes décisives. Il ne s’agit pas de Dirk dans ses meilleures années mais tout de même d’un excellent remplaçant.

Les Mavericks de Dallas ont une fiche de 11 victoires et 5 défaites, les plaçant au troisième rang de la conférence de l’Ouest. Un gros merci à Doncic qui connaît une saison remarquable. Pour en savoir plus, je vous conseille un texte écrit plus tôt dans la journée portant sur le match d’hier et le début de saison époustouflant du jeune Slovène.

LeBron connaît son meilleur début de carrière.

Enfin de l’attention pour l’arrière de 39 ans. Les Clippers les 76ers et les Lakers seraient intéressés.

Podcast