Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les Knicks s’excusent à leurs partisans

Les Knicks de New York ne connaissent pas le début de saison anticipé. On peut sincèrement se demander à quoi on s’attendait de ce club qui a terminé au dernier rang de la NBA l’an dernier, mais l’arrivée de R.J. Barrett et Julius Randle (notamment) amenait une dose d’optimisme au Madison Square Garden.

Somme toute, la saison va très bien d’un point de vue tanking. Les jeunes jouent bien et les vétérans en arrachent. La cerise sur le sundae, une fiche de 2 victoires et 8 défaites.

C’est tellement décevant aux yeux des exécutifs de l’équipe que ceux-ci ont tenu une conférence de presse pour s’excuser à leurs partisans pour les performances décevantes de l’équipe, expliquant qu’ils n’étaient pas satisfaits de l’endroit où ils se retrouvaient.

La saison n’est vieille que de 10 matchs. Et si ça ne se replace pas durant les dix prochaines joutes, un congédiement important pourrait avoir lieu, tel que le suggère l’ultimatum qui semble avoir été déposé le DG Scott Perry, accompagné du président Steve Mills.

David Fizdale doit trouver une façon de faire en sorte que son équipe retrouve le droit chemin, sans quoi il pourrait être renvoyé. Il sait qu’il y a un sentiment d’urgence, mais rappelle que les Knicks sont à deux matchs de la huitième place.

Podcast