Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Andrew Wiggins reprend vie

Au cours des deux dernières saisons, nombreuses sont les critiques qui ont été peu élogieuses à l’égard du premier choix au repêchage de 2014, Andrew Wiggins.

On parle d’un jeune qui, si on fie à l’avis de plusieurs, ne répondait pas aux attentes, qui n’avait pas une éthique de travail suffisante, ou encore qui était tout simplement inefficace lors qu’utilisé.

Cependant, l’ailier de 24 ans profite de ce début de saison pour détourner les critiques, lui qui a largement contribué aux récents succès des Timberwolves.

Minnesota compte pour l’instant 5 victoires et 3 défaites en 8 rencontres, au cours desquelles Wiggins a maintenu des moyennes de 24.6 PTS, 4.8 REB et 2.9 AST.

Le jeune joueur étoile des Wolves a d’ailleurs connu un excellent match vendredi dernier, permettant aux siens de l’emporter face aux Warriors de Golden State malgré les 52 points de D’Angelo Russell.

Ces chiffres représentent une nette amélioration par rapport aux deux dernières campagnes, marquées par la présence de Tom Thibodeau, peu reconnu pour sa capacité à développer des jeunes au sein de son système de jeu, ainsi que par celle de Jimmy Butler, qui n’est pas vraiment un icône de stabilité.

Toutefois, le calibre actuel du Canadien s’avère prometteur. S’il arrive à le conserver tout au long de la saison, il se donne de bonnes chances de faire les critiques.

1- Du nouveau dans la situation Waiters.

2- (Encore) du nouveau.

3- Ok, Will.

Podcast