Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

NCAA : récapitulatif d’une spectaculaire soirée d’ouverture

La saison de basketball universitaire prenait son envol hier aux États-Unis dans une soirée d’ouverture qui a excédé les attentes des amateurs.

Duels de titans chaudement disputés

Le Madison Square Garden était réservé pour l’annuelle Classique des champions, une tradition de la NCAA mettant en vedette les quatre meilleures équipes du circuit universitaire pour la soirée d’ouverture. Les duels opposant Duke à Kansas et Michigan State à Kentucky n’ont certainement pas déçu alors qu’en lever de rideau, Duke s’est sauvé avec une victoire de 68-66 contre les puissants Jayhawks du Kansas. L’Université du Kentucky a poursuivi la tendance en battant eux aussi les favoris dans une victoire de 69-62 contre Michigan State, qui détenaient le 1er rang du classement préliminaire avant la défaite.

Du côté des performances individuelles, le freshman Tyrese Maxey a démontré pourquoi il sera parmi les meilleurs espoirs du prochain repêchage de la NBA en propulsant Kentucky vers la victoire avec ses 26 points.

L’inspirante histoire d’Andrew Jones

Malgré les nombreux rebondissements de la soirée d’ouverture, c’est Andrew Jones de l’Université du Texas qui a volé la vedette avec son histoire digne d’un conte de fées.

En 2017, Jones avait dû quitter l’équipe en raison d’étranges symptômes qui l’empêchaient d’être au sommet de sa forme. Quelques mois plus tard, en janvier 2018, le joueur de 20 ans recevait un terrifiant diagnostique de leucémie…

Mais contre toutes attentes, la maladie n’a vaincu ni Andrew Jones, ni sa carrière d’athlète. En effet, le jeune homme a offert une véritable leçon de persévérance hier soir en effectuant son retour au jeu après une périlleuse lutte contre la leucémie. Comme si tout cela ne suffisait pas à rendre cette histoire extraordinaire, le point guard de quatrième année a ajouté un point d’exclamation à son conte de fées en marquant 20 points, sa meilleure performance en carrière.

Excellent départ pour la troupe du Québécois Tyrese Samuel

Les Pirates de Seton Hall seront définitivement une équipe à suivre cette saison. Non seulement comptent-ils le natif de LaSalle Tyrese Samuel parmi leurs rangs, mais la formation du New Jersey a profité de la soirée d’ouverture pour solidifier sa candidature au championnat de la conférence Big East. En effet, les Pirates ont fait ce que toute bonne équipe doit faire lors d’un match contre une faible opposition, soit remporter avec aisance. Seton Hall a passé la barre des 100 points en disposant facilement de Wagner par la marque de 105-71, une victoire qui devrait les maintenir dans le top 20 de la NCAA. Quant à Tyrese Samuel, le Québécois a contribué dans un rôle davantage défensif, enregistrant 2 points et 6 rebonds à son premier match en carrière dans le circuit universitaire.

Podcast