Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Aucune accusation criminelle ne sera portée contre Masai Ujiri

Masai Ujiri, le président des Raptors de Toronto, s’est retrouvé dans l’eau chaude le 13 juin dernier à Oakland lors du match numéro 6 de la finale de la NBA alors que celui-ci avait bousculé un agent de sécurité de l’Oracle Arena alors qu’il tentait de rejoindre son équipe sur le terrain à la suite de la victoire en finale contre les Warriors.

Plus de 4 mois après l’incident, nous venons d’apprendre qu’aucune accusation criminelle ne sera finalement portée contre Ujiri. L’annonce de la décision a été faite par la procureure adjointe du comté d’Alameda, Teresa Drenick. Masai Ujiri s’est rendu en Californie lundi pour une rencontre avec un membre du bureau du procureur. L’avocat d’Ujiri, Robert Beles, était aussi présent à cette rencontre. Selon ce dernier, cette rencontre a été amicale et a permis de mettre fin à toute cette histoire.

« La toute dernière étape de l’enquête était de rencontrer Masai lui-même. Il n’y a aucune condition ou accusation contre lui. Cette rencontre a permis de faire la paix et de mettre fin à l’enquête. » – Robert Beles

Avec cette histoire maintenant derrière lui, Ujiri pourra se concentrer sur la saison de son équipe la tête en paix. Masai Ujiri était d’ailleur de retour à Toronto hier pour recevoir sa bague de championnat et pour le dévoilement de la bannière de champions des Raptors de Toronto.

Son équipe a remporté son match d’ouverture avec une victoire de 130-122 en prolongation contre les Pelicans de la Nouvelle-Orléans.

1- Des propos intéressants de la part de Giannis Antetokounmpo

2- Stephen A Smith n’a vraiment pas apprécié le match de LeBron James hier soir.

Podcast