Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

3 dossiers à surveiller chez les Wizards en 2019-2020

En attendant la saison régulière, AlleyOop Québec vous offre un compte-rendu quotidien des 30 équipes de la NBA, avec trois dossiers à surveiller au courant des prochains mois.

La blessure de John Wall hante présentent les Wizards, qui ont déjà été vus comme une menace réelle dans l’Est. Son absence prolongée vient compliquer les choses à Washington. La saga Bradley Beal prend beaucoup de place dans la capitale américaine, mais la sélection de Rui Hachimura vient redonner un petit sourire aux partisans des Wizards.

1-Jusqu’où Bradley Beal peut-il mener ses troupes ?

Le joueur le plus talentueux des Wizards est sans aucun doute Bradley Beal. Il est l’un des meilleurs shooting guard de la NBA et une redoutable arme offensive. Cependant, il est la seule vedette de la troupe de Scott Brooks.

 Sans un apport offensif et défensif des autres joueurs, Beal n’y peut rien. Lui et John Wall ont eux de la difficulté à remporter des matchs, alors il ne pourra probablement pas réaliser l’exploit seul. Un retour en force d’Isaiah Thomas et une éclosion hâtive de Rui Hachimura seront nécessaires à Washington pour les voir remporter quelques matchs.

La ligne des centres laisse à désirer du côté des Wizards. Thomas Bryant n’a que 22 ans, mais il doit élever son jeu d’un cran pour appuyer le reste de l’équipe. Son objectif est assurément d’obtenir un double-double au niveau de sa moyenne cette saison.

2- L’impact de Rui Hachimura et d’Isaiah Thomas

Le choix de premier tour des Wizards est pratiquement le seul point positif de cette organisation pour le moment. Le Japonais sera encadré par John Wall cette saison. Les Wizards ont besoin d’une bonne première campagne de sa part, lui qui devrait déjà faire son apparition sur le cinq partant à Washington. Il obtiendra beaucoup de temps de jeu, lui qui est secondé par Davis Bertans comme deuxième power forward.

Isaiah Thomas a vécu deux saisons difficiles. Les blessures n’ont pas aidé sa cause, mais il souhaite revenir en force cette année. S’il peut retrouver ses atouts présents à Boston, les Wizards auront un bon backcourt.

3- Scott Brooks réussira-t-il à garder son emploi ?

L’entraîneur n’a pas connu une réelle progression avec les Wizards depuis son arrivée. Il reste 2 ans et 14 millions de dollars à son contrat, mais il ne doit pas se sentir en sécurité. Si l’équipe débute la saison de façon atroce, il pourrait être celui qui écope. Il doit démontrer qu’il peut établir une certaine chimie entre ses joueurs et une progression chez les jeunes. Sinon, il pourrait se faire montrer la porte.

Podcast