Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

D’Angelo Russell planifie jouer avec Booker et Towns dans le futur

Chez les Warriors de Golden State, une nouvelle addition vient mettre du piquant dans l’alignement de Steve Kerr. Cependant, il ne fera peut-être pas partie des rangs de l’équipe pour longtemps puisque même s’il anticipe avec hâte l’expérience qu’il va gagner au sein de l’organisation championne, Russell voit déjà loin. En effet, le point guard a mentionné vouloir s’allier à deux de ses bons amis dans le futur.

« Lorsque nous serons tous dans la même équipe (je ne dirai pas quelle équipe puisque je ne le sais pas) nous allons faire ça encore. » a dit D’Angelo lors d’un entretien avec le magazine SLAM.

Nous nous souviendrons que cet été, plusieurs rumeurs voulaient que D’Angelo Russell rejoigne Karl-Anthony Towns et Andrew Wiggins au Minnesota. Les vœux des partisans des Timberwolves n’ont pas été exhaussés malheureusement et D’Lo s’est plutôt rendu au Chase Center flambant neuf de San Francisco.

Toutefois, ce n’était pas la première fois qu’on parlait d’une rencontre entre l’un des trois membres du repêchage de 2015. Karl-Anthony Towns, Devin Booker et D’Angelo Russell ont souvent fait le sujet de conversations similaires à celles qui entouraient jadis Lebron James, Carmelo Anthony, Dwyane Wade et Chris Paul.

Alors que l’escouade complète de ce fameux « banana boat » n’a jamais complètement vu le jour, nous avons quand même eu la chance de voir Lebron et Chris Bosh rejoindre Wade à Miami pour former l’un des plus redoutables Big 3 de l’histoire. Les chances sont donc bonnes pour les trois jeunes vedettes sur la plus récente couverture de SLAM.

Suivant la sortie des dires du numéro 0 des Warriors, certains se demandaient si ses commentaires ne valaient pas une amende de maraudage (tampering). Heureusement pour D’Lo, les joueurs ne peuvent recevoir qu’un maximum de 250 000$ pour ce type de punition. De plus, le guard de 23 ans n’a probablement pas enfreint de règle puisqu’il a bien fait attention de ne pas mentionner chez quelle équipe il envisageait une réunion avec ses copains.

En 2018-2019, D’Angelo Russell s’est mérité le statut d’All-Star pour la première fois grâce à une campagne de 21.1 PTS, 7 AST, 3.9 REB et 1.2 STL par match.

Pour Karl-Anthony Towns, c’était la deuxième fois qu’il participait au Match des Étoiles. Il a mis sur pieds d’impressionnantes moyennes de 24.4 PTS, 12.4 REB, 3.4 AST et 1.6 BLK en 2018-2019. Malheureusement pour le pivot, Rudy Gobert lui a volé sa place parmi la troisième unité All-NBA.

Le seul joueur du trio a ne pas avoir eu l’honneur d’être All-Star jusqu’à présent est Devin Booker. Malgré une saison enflammée de 26.6 PTS, 6.8 AST, 4.1 REB et 0.9 STL, le manque de succès de son équipe diminue la valeur des exploits du jeune guard si talentueux.

1 – Zion manquera un peu de temps, on espère qu’il ne développera pas de problème de genou:

2 – Kyle Kuzma restera à LA pour un long moment encore:

3 – Andrew Wiggins n’a pas aimé son classement:

Podcast