Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

LaMelo Ball sera le meilleur des trois frères, selon Lonzo

Sous de nouveaux cieux en Nouvelle-Orléans, Lonzo Ball a maintenant la chance de prouver qu’il est digne du statut de visage de franchise duquel on l’avait affublé au repêchage de 2017. Avec son père hors du décor, le jeune point guard peut se concentrer pleinement sur son développement ainsi que sur celui de l’équipe, après avoir relativement déçu en deux campagnes chez les Lakers.

En s’asseyant avec Shams Charania de The Athletic, le meneur a discuté du parcours qui se dessine à présent devant lui en Louisiane. Toutefois, ce qui est ressorti de l’entretien sont plutôt ses commentaires sur son frère cadet, LaMelo Ball. Les louanges que Lonzo avait à offrir au plus jeune de la famille Ball sont surprenantes et témoignent du respect qu’ils ont l’un pour l’autre.

« Melo a la chance de devenir un meilleur joueur que moi, définitivement. Je pense que rendu à mon âge, il sera meilleur que moi. Mais en temps réel, je ne pense pas qu’il soit meilleur que moi. »

Le jeu de la comparaison a longtemps fait partie du train train des Ball. Leur propre père, Lavar, s’est d’ailleurs penché sur le sujet il y a quelques mois. L’homme aux propos controversés avait alors dit que LaMelo avait le potentiel de devenir le plus talentueux de sa progéniture, mais que Lonzo possédait toujours cette couronne pour l’instant.

On voit donc que la nouvelle addition des Pelicans a une opinion similaire à celle de son père. En effet, depuis l’arrivée de Lonzo Ball dans la ligue des pros, Melo a connu une amélioration nette et constante en même temps de vivre une poussée de croissance incroyable. Il mesure maintenant 6 pieds 6 pouces, tout comme l’aîné de la famille.

Néanmoins, l’incertitude plane toujours quant à savoir à quel rang sera choisi LaMelo Ball au prochain encan. Une place parmi le top 3 est un scénario de plus en plus réaliste alors que l’Américain domine la NBL en Australie.

Si le guard de 18 ans est sélectionné au premier ou deuxième rang du repêchage, il pourra suivre les traces de son frère en tentant de prendre une franchise en main pour redorer son blason. Cependant, Lonzo ne croit pas avoir réussi cette mission.

« Étant le 2e choix au repêchage, tu as un travail à faire. Tu es sensé pouvoir changer le destin d’une franchise. Je ne pense pas l’avoir fait au meilleur de mes habiletés. »

Son séjour à Los Angeles aura visiblement été teinté d’un peu de regret. Par contre, une nouvelle aventure peut débuter aux côtés de visages familiers comme Brandon Ingram et Josh Hart ainsi que de nouveaux noms excitants comme Zion Williamson et Jrue Holiday.

Il sera intéressant de voir comment la rivalité entre les deux frères se vivra dans la NBA. Caractérisés par d’excellentes visions de jeu et de bonnes qualités athlétiques, Lonzo et LaMelo feront résonner le nom de Ball dans les plus grands arénas du sport nord-américain pour encore de longues années.

1 – Anta a fait savoir à Gordon Hayward que leur entente reste inchangée:

Podcast