Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

3 dossiers à surveiller chez les 76ers en 2019-2020

En attendant la saison régulière, AlleyOop Québec vous offre un compte-rendu quotidien des 30 équipes de la NBA, avec trois dossiers à surveiller au courant des prochains mois.

1- Une élite en défense

Les 76ers s’annoncent pour être l’une des meilleures équipes en défensive cette saison. Je ne peux penser à un cinq partant avec autant de grandeur. Pour vous donner une idée, Josh Richardson est le plus petit à 6-6. Tobias Harris sera le small forward, mais il a évolué au poste de power forward presque toute sa carrière. Il y aura essentiellement deux centres avec Al Horford et Joel Embiid. Embiid aura assurément sa place dans une des équipes all-defense. Entre Richardson, Simmons et Horford, on pourrait avoir deux candidats pour cet honneur. L’ancien du Heat n’a jamais été parmi l’élite défensive à la fin de la saison, mais il est un de ces talents cachés à cet aspect du jeu. En raison de leur grandeur, Philadelphie va bien protéger la clé et ce sera un ingrédient important à leur succès.

2- Un banc sans talent

La troupe à Brett Brown est composée d’un excellent cinq partant. C’est sur le banc que ça se corse. Leur meilleur joueur de soutien est Trey Burke qui a moyenné 10.9 points par match l’an dernier. Membre de l’équipe étoile des recrues en 2014, il ne s’est pas encore affirmé comme un joueur fiable. On retrouve aussi Kyle O’Quinn et Mike Scott qui ne sont pas de grands marqueurs. Quand on regarde le reste de la formation, personne n’a plus de cinq ans d’expérience dans la ligue. L’effectif compte plusieurs recrues. Peut-être causeront-elles une surprise? Chose certaine, Brown devra bien gérer les rotations pour qu’il ait toujours au moins un partant sur le terrain.

3- Une finale de conférence en vue?

Lors des deux dernières saisons, Philly s’est incliné au 2e tour des séries éliminatoires. En 2018, contre les Celtics et vous le savez sans doute, contre les Raptors cette année. Il est temps pour cette équipe prometteuse d’atteindre de nouveaux sommets. Je crois que cette année sera la bonne. Si l’organisation n’apporte pas trop de changements à la formation, outre pour les joueurs de soutien, le noyau aura l’occasion de développer une bonne chimie. La saison dernière, l’équipe était composée de beaucoup de talents, mais qui ne s’accordait pas bien ensemble. Jimmy Butler et Tobias Harris sont arrivés en cours de route et la relation entre les vedettes ne s’est jamais tout à fait installée. L’ajout d’Al Horford amènera de l’expérience et de la maturité ce qui leur permettra de se rendre loin. Leur défense et la cohésion entre les membres du cinq partant font en sorte que les Sixers sont de sérieux candidats pour atteindre la finale.

Podcast