Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Débâcle entre la Chine et la NBA

Dans la foulée d’événements créés par un tweet du directeur général des Rockets de Houston, Daryl Morey, le mécontentement des Chinois a été ressenti à travers le monde du basket. Le gouvernement de la République de Chine a décidé d’annuler les matchs d’exposition de la G-League qui étaient sensés avoir lieu en sol chinois, plus tard au mois d’octobre.

Les commentaires publiques émis par le DG – maintenant supprimés – témoignaient de son support pour les manifestants de Hong Kong qui protestent sans cesse contre l’emprise du gouvernement communiste qui oppresse le peuple chinois.

Le gouvernement concerné n’a donc pas apprécié le geste, forçant l’organisation des Rockets, puis la NBA, à s’excuser des commentaires. Même James Harden a offert ses excuses. Malgré la rétraction, les Chinois ont décrété que la partie de la G-League étant sensée se dérouler en Chine dans quelques semaines sera annulée.

La relation entre le pays asiatique, la CBA (Chinese Basketball Association) et la NBA a toujours été excellente donc Adam Silver n’avait d’autre choix que de tenter de regagner la bonne fortune de la Chine. Toutefois, il s’est mis plusieurs amateurs américains de basketball à dos puisque ceux-ci critiquent le support que la ligue offre à une nation qui exerce un pouvoir d’oppression presque dictatorial sur son peuple.

La toile s’est tranquillement enflammée:

Selon la page Instagram Sideline Sources, dans le sillage de la situation, le propriétaire des Rockets Tilman Fertita aurait donné une mention « J’aime » à certains commentaires l’incitant à renvoyer Daryl Morey. Même si l’homme à la gouverne de la franchise a toujours défendu le directeur de l’équipe, l’activité de Fertita en ligne se doit d’être inquiétante pour son DG.

Alors que le dossier commence à s’éteindre, il y a maintenant raison de se demander si les services de Morey au sein de l’organisation de Houston vont arriver à terme bientôt. De plus, le support que la NBA a accordé au pays communiste ne sera pas oublié de sitôt, même si elle possède plusieurs partenaires économiques en Chine.

Podcast