Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

3 dossiers à surveiller chez les Bucks en 2019-2020

En attendant la saison régulière, AlleyOop Québec vous offre un compte-rendu quotidien des 30 équipes de la NBA, avec trois dossiers à surveiller au courant des prochains mois.

Les Bucks ont continué leur impressionnante progression la saison dernière, passant à deux victoires d’une participation en finale. Mais pour un fier compétiteur comme Giannis Antetokounmpo, le titre de finaliste dans l’Est n’est pas sujet à célébration. En effet, les Bucks ont un seul objectif : ramener le trophée Larry O’Brien à Milwaukee. Voici donc trois points clés pouvant déterminer les succès des Bucks en 2019-2020.

1) Le tir de Giannis

Tout comme Ben Simmons, Antetokounmpo amorce chaque saison avec l’espoir d’avoir suffisamment amélioré son tir au cours de l’été. Son pourcentage d’efficacité augmente progressivement d’année en année, mais le Greek Freak n’a toujours jamais atteint la barre des 60%. Bien que ses 57,8% d’efficacité de la saison dernière constituent – de loin – un sommet personnel, il s’agit encore d’un FG% insuffisant pour un joueur qui marque la plupart de ses points sur des tirs à haut taux de réussite, soit à l’intérieur de la zone offensive. Giannis peut toutefois compter sur les leçons de son nouveau coéquipier Kyle Korver, un des meilleurs tireurs de l’histoire de la NBA. Korver pourra-t-il débloquer le lancer d’Antetokounmpo? La réponse à cette question pourrait en dire long sur la saison des Bucks.

2) La rotation à la position de centre

Le manque de profondeur au centre a fait mal aux Bucks lors de la défaite contre les Raptors en finale de l’Est. Malgré un excellent début de série, Brook Lopez a fini par perdre son duel contre Marc Gasol et les Bucks n’avaient aucune solution de rechange avec une rotation comprenant Ersan Ilyasova, John Henson et Thon Maker. Le directeur général Jon Horst a tenté de remédier à la situation en acquérant Robin Lopez au cours de l’été, lui qui pourrait exceller dans un rôle de second violon derrière son frère. Dragan Bender se joint également à la rotation et malgré ses performances décevantes depuis le début de sa carrière, l’ancien 4e choix au total des Suns représente une troisième option intéressante.

3) Le développement des anciens choix de 1er tour

À l’exception de Giannis, la fiche de route des Bucks en matière de repêchage est bien peu reluisante. En effet, le départ de Malcolm Brogdon vers l’Indiana signifiait qu’Antetokounmpo devient le seul joueur de l’alignement partant à avoir été repêché par Milwaukee. Ceci dit, les Bucks possèdent deux jeunes joueurs intrigants qui ont quelques points en commun : D.J. Wilson, 17e choix au total en 2017, et Donte DiVincenzo, 17e choix au total en 2018. Les deux espoirs ont joué moins de 20 minutes par match la saison dernière, c’est pourquoi les partisans des Bucks peuvent se croiser les doigts pour qu’un rôle accru se traduise en progression considérable.

Podcast