Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pascal Siakam s’adresse en français à l’Université Laval

Le club de basketball des Raptors de Toronto a changé depuis son inception lors des années 1990. Sa marque est beaucoup plus internationale et l’équipe qui n’avait alors le support d’une seule ville a maintenant celui du pays en entier. Le Québec a aussi été emporté dans la vague créée par la victoire du championnat de l’équipe au printemps dernier.

Comme résultat, la Vieille Capitale a donc accueilli le camp d’entraînement des Raps entre les murs de l’Université Laval avant le début de la saison. Le nouveau visage de la franchise après le départ de Kawhi Leonard, Pascal Siakam, semble avoir apprécié l’accueil de la ville francophone.

Il a remercié l’organisation de l’établissement d’études supérieures et a visiblement aimé son séjour à Québec jusqu’ici. Le Camerounais rejoint Serge Ibaka et Chris Boucher dans le trio de francophones de l’équipe torontoise, soulignant un lien direct avec la seule province française du pays.

Même s’il n’y aura pas de match préparatoire joué à Montréal cette année, Pascal invite les partisans de la région de la capitale de se rendre centre PEPS de l’Université Laval, jeudi prochain. Les amateurs de basketball auront la chance d’observer l’entraînement des champions de près, avant que ceux-ci ne décollent pour le Japon.

Le calendrier préparatoire de l’équipe débutera contre Houston à Tokyo le 8 octobre et se terminera 10 jours plus tard. Les Raptors affronteront les Rockets à deux reprises, les Bulls et les Nets en séquence hors-concours avant de tenter de défendre leur titre.

1 – Luguentz paraît bien dans le bleu d’OKC:

2 – Jonquel Jones met le feu aux parquets des finales de la WNBA:

3 – Les Hornets sont bénis par la présence de J Cole:

Podcast