Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DeRozan décrit comment il s’est senti en regardant les Raptors gagner le titre

Pendant la journée des médias des Spurs, DeMar DeRozan a expliqué aux journalistes présents comment il s’était senti en regardant son ancienne équipe, les Raptors, célébrer après avoir remporté leur premier championnat. Un peu plus d’un an après avoir été échangé à San Antonio pour Kawhi Leonard, le guard se dit quelque peu triste de ne plus être avec l’équipe pour vivre ce moment historique, mais, à la fois, content pour ses anciens coéquipiers. 

Avec le 9e choix du repêchage, les Raptors avaient opté pour DeRozan en 2009. Ce choix a été bénéfique pour l’organisation à long terme puisqu’elle a pu se qualifier pour les séries 5 années consécutives 4 ans après avoir mis la main sur le jeune homme originaire de Compton. Par ailleurs, le joueur talentueux a été nommé au match des étoiles à 4 reprises en plus de faire partie d’une des équipes All-NBA 2 fois pendant ses 9 ans passés à Toronto. 

Une semaine après avoir dit à DeRozan qu’il ne serait pas échangé pendant un match de la Summer League en 2018, Masai Ujiri a fait tout le contraire en l’envoyant à San Antonio afin d’acquérir Kawhi Leonard sur la dernière année de son contrat. 

Un peu plus de 12 mois plus tard, Kawhi Leonard a décidé de rentrer à la maison en signant avec les Clippers après avoir aidé les Raptors à gagner un titre. Le risque qu’a pris le président de l’équipe de basketball torontoise a donc été récompensé.

Un mélange de tristesse et de joie

Comme la plupart des amateurs de basketball, DeMar a regardé la franchise dont il faisait partie pendant presque toute sa carrière gagner le fameux trophée Larry O’Brien. Le guard dit avoir ressenti de la tristesse, mais, en même temps, du bonheur pour tous ses amis qui évoluent encore au sein de la franchise canadienne. 

« On est tous des humains. Il est normal de se sentir bizarre en voyant une équipe dont on faisait partie accomplir quelque chose d’extraordinaire. Quelque chose que l’on cherchait à atteindre quand on était présent. De toute évidence, » a dit DeRozan. « Mais, en même temps, je suis proche de beaucoup de ces joueurs. J’étais donc content pour eux. Tant mieux pour eux. Je suis heureux pour eux. J’ai passé beaucoup de temps avec quelques-uns d’entre eux pendant l’été. C’était bon pour eux. » 

Malgré tout, Deebo a l’impression qu’il a contribué au championnat des Raptors en quelque sorte.

« J’ai passé 9 ans de ma carrière à jouer au basketball à Toronto. Parfois, quand je vois des photos de gens portant mon maillot dans la foule, j’ai l’impression d’être présent d’une certaine façon. Tu te dois d’être content avec cela. » 

Pendant sa première saison avec les Spurs, en 2018-2019, DeRozan a vu sa moyenne de points par match diminuer, 21.2 points, mais il a accumulé les meilleures moyennes de sa carrière en ce qui concerne les rebonds, 6.0 par match, et les passes décisives, 6.2 par match.

1- Ils avaient tellement tort!

2- Combien de triple-doubles Harden va-t-il accumuler cette saison aux côtés de Westbrook?

3- Un nouveau style pour Embiid?

Podcast