Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

3 dossiers à surveiller chez les Cavaliers en 2019-2020

En attendant la saison régulière, AlleyOop Québec vous offre un compte-rendu quotidien des 30 équipes de la NBA, avec trois dossiers à surveiller au courant des prochains mois.

Lors des dernières années, les Cavaliers de Cleveland représentaient toujours une menace grâce à un certain LeBron James. Tout le monde savait très bien que s’il faisait ses bagages, l’équipe redeviendrait médiocre et qu’une reconstruction serait de mise. C’est exactement ce qu’ils ont débuté l’année dernière et qu’ils continueront cette saison alors que l’équipe rajeunit et possède un nouvel entraîneur en chef, John Beilein.

1- Un poste de partant pour deux meneurs de jeu prometteurs

Darius Garland et Collin Sexton sont tous deux d’excellents jeunes meneurs de jeu. Sexton a connu une bonne première année dans les grandes ligues mais rien d’époustouflant. Il aura compétition avec le tout dernier cinquième choix au repêchage, Darius Garland. Ce dernier n’a évolué que cinq matchs dans la NCAA alors qu’il s’est blessé en cours de saison. Il sera intéressant de voir comment on utilisera ces deux joueurs à Cleveland; une rotation équitable ou choisira-t-on de donner les rennes à l’un des deux?

2- Kevin Love: une machine renouvelable?

Kevin Love fut acquis des Timberwolves du Minnesota lors du retour de LeBron à Cleveland en 2014. Il a aidé l’organisation à remporter son premier titre sans toutefois être le joueur qu’il était avant d’arriver. Lors de sa dernière saison avec les Timberwolves, il a cumulé 26 points par match en plus de 12 rebonds et demi. Sa meilleure campagne avec les Cavaliers se traduit par 7 points de moins par rencontre. Peut-être assisterons-nous à une rédemption du côté de Love, maintenant qu’il redeviendra définitivement la première option pour marquer.

Notez qu’il y a toutefois de bonnes chances qu’il soit échangé d’ici la date limite des transactions.

3- Une place en séries?

C’est un objectif potentiellement réalisable pour cette équipe pour la simple et bonne raison qu’elle est dans une conférence où tout est possible. Si Kevin Love redevient un all-star, que les jeunes produisent bien et que le système de jeu du nouvel entraîneur marche, ils ont des chances. Il ne faut pas oublier qu’ils ont de solides joueurs de soutien en Jordan Clarkson, Larry Nance Jr, Cedi Osman et Tristan Thompson.

Podcast