Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

3 dossiers à surveiller chez les Bulls en 2019-2020

En attendant la saison régulière, AlleyOop Québec vous offre un compte-rendu quotidien des 30 équipes de la NBA, avec trois dossiers à surveiller au courant des prochains mois.

Les Bulls ont perdu leur attirance des années 1990. L’arrivée d’un dénommé Derrick Rose avait réussi à faire vibrer la ville des vents au début des années 2010, mais depuis son départ, et celui de Jimmy Butler, les Bulls n’ont plus leur charisme d’auparavant. Cependant, une nouvelle vague de jeunes talents semble émerger à Chicago, suite à quelques bons repêchages. C’est un nouveau départ pour cette équipe qui souhaite glorifier sa réputation à travers la ligue.

1. L’impact de Coby White

Les détracteurs du jeune américain mentionnent qu’il est incapable de jouer en transition à un niveau aussi élevé qu’en NBA, mais Coby White pourrait surprendre. Point guard très athlétique de 6 pieds 5 pouces, qui a impressionné de par son leadership à l’université North Carolina. Il ne sera peut-être pas sur l’alignement de départ des Bulls, mais il pourrait assurément avoir un impact sur cette équipe avec une bonne performance en sortie de banc.

2. Les récents ajouts de Thaddeus Young et de Jabari Parker

Le 12e choix au total de l’encan de 2007 n’est plus à son meilleur, mais il demeure tout de même un joueur d’impact pour la formation de Jim Boylen. C’est un joueur qui peut exploser, un soir donné, et qui peut aider à remporter des matchs. Il amène de l’expérience dans un jeune vestiaire comme celui de Chicago. Dans le cas de Parker, qui s’est joint aux Bulls lors de la dernière saison, il a été aux prises avec de nombreuses blessures depuis son arrivée dans la ligue. Il souhaite donc pouvoir disputer une saison complète sans visiter l’infirmerie. S’il réussit, les Bulls pourraient être très dangereux avec un joueur comme lui à 100 %.

3. La course aux séries

Les dernières positions qui accèdent aux séries sont prenables pour une équipe comme les Bulls dans l’Est. Avec une bonne cohésion entre le noyau de cette équipe et les joueurs de soutien, il est possible qu’ils causent la surprise et qu’ils se qualifient pour le tournoi printanier. Sans aucun doute, les jeunes seront motivés à atteindre ce but.

Même si les Bulls n’ont pas une projection qui propulse l’équipe en séries éliminatoires, la troupe de Jim Boylen est sur la bonne voie. La saison dernière, un dossier de 22 victoires et 60 défaites a valu la 13e position aux Bulls dans la conférence de l’Est, et ce, pour une deuxième saison consécutive. Peuvent-ils percer le top 10 cette saison ?

Podcast