Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Karl-Anthony Towns s’entraîne à penser comme un «guard»

Il est de plus en plus nécessaire d’être polyvalent, lorsqu’on évolue au centre dans la NBA. Le rôle traditionnel n’est plus idéal et être capable de tirer et distribuer le ballon est de plus en plus important. La nouvelle génération de centre est en mesure d’offrir du spacing à son équipe et Karl-Anthony Towns l’a compris. La vedette des Timberwolves a tiré à 40% de la ligne de 3 points en 2018-2019 et à 42% en 2017-2018, étalant ses habiletés offensives sur la table. Par contre, il souhaite encore être un meilleur fabricant de jeu. C’est pourquoi il a dédié son été à des entraînements ayant pour but de l’aider à penser comme un guard.

Selon Jon Krawczynski (The Athletic), le but est tout simplement de forger un point guard de 7 pieds, un peu comme Nikola Jokic.

L’entraîneur privé de KAT, Matt Mazarei, a précisé sur quel aspect de son jeu il avait travaillé cet été.

« On a fait beaucoup d’exercice de processus de pensée s’apparentant à un guard. Pendant qu’il travaille comme centre, on le fait penser comme un guard afin qu’il voit toutes les options et qu’il utilise ces exercices. Il le fait, mais maintenant on en fait une emphase. Voir les marqueurs rapidement. Il veut que tout le monde soit impliqué, c’est un jeu d’équipe. C’est la seule façon pour eux de se rendre en séries. »

À ce point-ci, c’est une question d’être avec le bon système et les bons joueurs. Pour l’instant, il sera entouré de Andrew Wiggins, Jeff Teague, Robert Covington, Jarrett Culver, Shabazz Napier, Jake Layman, Jordan Bell et Noah Vonleh.

Il sera difficile de faire les séries, ça, c’est certain.

1 – Steph Curry n’a pas de rancune.

2 – Aaron Gordon aurait aidé les États-Unis.

3 – Wow.

Podcast