Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

James Harden devrait donner le contrôle à Russell Westbrook

James Harden est le meilleur joueur des Rockets de Houston depuis maintenant plusieurs années. Après avoir remporté le titre de MVP en 2018, il aurait également pu le remporter en 2019 après une saison offensive absolument ahurissante au courant de laquelle il a constamment marqué de façon ridicule. On sait qu’il a été l’un des joueurs possédant le plus grand usage, c’est-à-dire qu’il touche au ballon assez souvent au courant d’un match, mais il est peut-être temps de devenir le manieur de ballon secondaire. Selon la légende des Bulls Scottie Pippen, Harden devrait laisser le contrôle à Russell Westbrook, à son arrivée à Houston.

Tout d’abord, il juge que Westbrook est le genre de point guard dont Mike D’Antoni a besoin. Contrairement à Chris Paul et Steve Nash, par exemple, l’ancien du Thunder est un joueur intense et extrêmement athlétique qui considère que sa spécialité est d’amener le ballon au panier. On juge même qu’on pourrait voir une mixture du système « 7 secondes ou moins » et du système « isolation » afin d’accommoder le nouveau duo qui a été formé cet été.

Dans cette optique, Harden doit laisser Westbrook contrôler la contre-attaque, puisque la distribution de ballon est sa spécialité. Brodie a touché au ballon en moyenne 91 fois par match, l’an dernier, ce qui n’a pas empêché Paul George (59.7 touches) d’être un candidat au titre de MVP. De son côté, Westbrook a terminé la saison avec un triple-double, même s’il a connu une saison décevante au niveau de l’efficacité du tir.

Pippen s’attend à ce que Russ soit de retour au calibre de MVP après une saison morte durant laquelle il a pratiqué son tir, sa principale lacune en 2018-2019. On peut donc considérer qu’en réduisant le nombre de possessions des deux joueurs afin de s’alimenter mutuellement, tout en offrant les rebonds à Westbrook afin qu’il transporte le ballon de la zone défensive à la zone adverse, on pourrait trouver un juste-milieu extrêmement intéressant et compétitif. Harden peut encore être isolé lorsqu’on lui donne le ballon, et le mouvement de Westbrook loin du jeu est un atout qui pourrait aider The Beard à demeurer une menace offensive constante.

Une baisse dans les statistiques personnelles est à anticiper, mais ça ne veut pas dire que le succès d’équipe souffrira lui aussi. Au contraire, l’effet devrait être l’inverse. Harden est le marqueur primaire et Westbrook est le fabricant de jeu primaire. La chimie n’est pas un problème, et les deux hommes ont tenu à le préciser. Ils sont de bons amis depuis l’âge de 10 ans et ont déjà joué 3 ans ensemble – aucun problème en vue.

Les Rockets ont entouré les deux dynamiques joueurs avec des tireurs comme Austin Rivers, Eric Gordon, Gerald Green et PJ Tucker, ce qui devrait non seulement offrir plusieurs tirs de qualité de la ligne de 3 points, mais aussi offrir des driving lanes pour Harden et Westbrook.

Podcast