Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

3 dossiers à surveiller chez les Hawks en 2019-2020

En attendant la saison régulière, AlleyOop Québec vous offre un compte-rendu quotidien des 30 équipes de la NBA, avec trois dossiers à surveiller au courant des prochains mois.

Les Hawks d’Atlanta sont une équipe extrêmement intéressante, en vue de la prochaine saison. Lorsqu’on pense au futur compétitif de la NBA, on pense immédiatement à l’équipe de Trae Young, qui a montré des flashs d’une vedette l’an dernier. L’Est étant beaucoup moins compétitif que l’Ouest, le champ sera libre pour les Hawks d’excéder les attentes, alors qu’ils ont dorénavant davantage de pièces pouvant leur offrir l’option d’une course aux séries. Bien que certains diront qu’il serait préférable de prolonger la reconstruction, on ne pourra pas retenir cette équipe pour longtemps.

1. L’année sophomore de Trae Young

Luka Doncic a été voté recrue de l’année, en 2019, mais Trae Young était sérieusement considéré par plusieurs en raison de ses performances au retour du Match des Étoiles. Il amorcera sa deuxième saison dans la ligue avec plus d’expérience ainsi que quelques pièces pouvant complimenter son jeu.

Avant le 16 février, le point guard conservait une moyenne de 16.9 PTS, 7.6 AST et 3.3 REB avec une efficacité de 40.6% du terrain et de 31.2% de la ligne de 3 points. À son retour de Charlotte, il a explosé avec une moyenne de 24.7 PTS, 9.2 AST et 4.7 REB, tout en augmentant son taux d’efficacité à 44.2% (FG) et 34.8% (3PT). À quelle version de Trae Young aura-t-on droit? Voilà une question qui va en déterminer beaucoup pour les Hawks.

2. La performance des recrues

Les Hawks sont très jeunes. Une bonne partie de leur noyau a été repêchée dans les trois dernières années et les deux nouvelles additions principales du club (DeAndre Hunter et Cam Reddish) auront vraisemblablement leur chance de briller au sein de l’alignement. Hunter était considéré comme l’espoir le plus prêt à faire le saut dans la NBA et les chances sont bonnes qu’il se mérite le poste de small forward partant. Reddish aura beaucoup de détracteurs à faire mentir, de son côté, après une saison à Duke. Néanmoins, leurs performances joueront aussi un rôle primordial durant la saison des Hawks.

N’oublions pas Bruno Fernandon (Maryland) sélectionné au deuxième tour.

3. Le partenaire de danse de Trae Young

On aura beau parler de Trae Young en longueur, John Collins est son partenaire de danse et le maintien de ses performances est aussi important. Le pick and roll entre les deux hommes est dorénavant une arme puissante utilisée à profusion. Après la pause du Match des Étoiles, le jeune homme de 21 ans a produit un triple-double moyen (20.3 PTS, 10.3 REB).

On parle quand même d’une augmentation d’environ 10 points par match si l’on compare ses statistiques à sa saison recrue. Encore une fois, la question est la suivante : à quelle version de John Collins aura-t-on droit?

BONUS : Vince Carter est de retour

Vince Carter a signé un nouveau contrat avec les Hawks cet été et il reviendra dans son rôle de joueur-entraîneur en 2019-2020. Il aura la chance d’aider les jeunes et sera le premier joueur de l’histoire du sport professionnel à jouer durant quatre décennies différentes.

Crédit : ESPN

Podcast