Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’année où Michael Jordan a joué au baseball

Il y a 25 ans, les ligues mineures de baseball comptaient en leurs rangs le meilleur joueur de basketball de la planète. Comment cette expérience s’est-elle déroulée? Retour dans l’histoire.

Au mois d’octobre 1993, Michael Jordan a pris le monde du basketball par surprise et a annoncé sa retraite. Âgé d’à peine 30 ans et au cœur de ses meilleures années, la passion n’y était plus.

L’assassinat de son père l’avait visiblement bouleversé plus qu’il ne le laissait croire.

Quelques mois plus tard, la vedette a annoncé qu’elle allait essayer de réaliser un vieux rêve de son père en tentant sa chance au baseball. Jordan signe donc un contrat des ligues mineures avec les White Sox de Chicago en vue de la saison 1994. Cette organisation, qui est moins prestigieuse que les Cubs à Chicago, appartient à l’homme d’affaire Jerry Reinsford, qui est aussi le propriétaire des Bulls. Ceci explique donc cela.

Jordan se rapporte donc au camp d’entraînement des White Sox, qui a lieu en Arizona. Là-bas, sans tout casser au niveau baseball, il attire quand même l’attention de tous les médias et des curieux.

Une saison 1994 difficile

À l’issue du camp, Jordan se voit assigné aux Barons de Birmingham, dans le AA. Il s’agit du deuxième plus haut niveau dans les ligues mineures, ce qui est relativement inhabituel pour débuter sa carrière chez les pros – surtout en considérant le fait qu’il n’ait pas joué au baseball depuis des années.

Il connaît de lents débuts sous la gouverne de Terry Francona, l’actuel gérant des Indians de Cleveland et ancien joueur des Expos de Montréal. En fait, à ses premiers mois, le joueur de champ extérieur avait de la difficulté à frapper la balle en lieu sûr avec régularité.

Il a finalement obtenu un peu plus de succès quand, à son 100e match, il a claqué son tout premier circuit chez les professionnels. En fait, en l’espace de quelques semaines en juillet et août 1994, il en a frappé trois – ses trois seuls de la saison. Ça fait maintenant 25 ans.

Malgré une saison difficile où seul son nombre de buts volés aura été satisfait, les Sox ont tout de même choisi de l’envoyer dans la Ligue d’Automne de l’Arizona, une ligue où les meilleurs espoirs du baseball vont se faire les dents. Encore une fois, Jordan aura eu de la difficulté à s’établir.

Lors du camp d’entraînement de 1995, Michael Jordan annonce sa retraite du baseball parce que ses performances ne lui permettent pas d’espérer obtenir une belle carrière dans la MLB.

Il disputera le reste de la saison avec ses Bulls et le reste, comme on dit, appartient à l’histoire.

Podcast