Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nick Nurse est prêt à donner les clés à Siakam

Kawhi Leonard ne sera peut-être pas à Toronto pour défendre son titre en 2019-2020, mais la majorité de l’équipe championne sera de retour cet automne. Leonard est reparti en Californie avec un trophée de MVP et les éloges du monde entier, mais tout le crédit de la victoire ne revient pas qu’à lui, les autres membres du club ont ajouté leurs importants grains de sel respectifs. Sans la production phénoménale de joueurs comme Fred VanVleet, Kyle Lowry et Pascal Siakam, les Raptors de Toronto n’auraient pas gagné de championnat. Disant au revoir à la star du groupe toutefois, un trou est laissé derrière dans la formation. Le basketball de la NBA est un sport de vedettes et Nick Nurse croit que ce rôle vacant pourrait être comblé par nul autre que Spicy P.

Nurse a expliqué son raisonnement lors d’une entrevue avec Yahoo! Sports Canada au camp d’entraînement de l’équipe canadienne de la coupe du monde, où l’homme agit comme entraîneur chef.

Pascal Siakam a connu une amélioration si fulgurante (sous-lignée du trophée de MIP) l’an dernier, qu’il est difficile d’imaginer qu’un tel bond pourrait à nouveau être à envisager pour l’imminente campagne. Une autre transformation de ce type serait surprenante pour certains mais pas pour d’autres. Nick Nurse, comme certains partisans des Raptors, croit que Pascal cache encore un potentiel qui n’a pas éclot à son maximum.

Avec un rôle de marqueur principal, similaire à celui que Kawhi avait, Siakam aurait le ballon dans les mains bien plus souvent et aurait l’opportunité de prendre un autre pas considérable vers l’avant. Par conséquent, ses statistiques pourraient encore connaître une ascension colossale et s’il est nommé comme All-Star pour la première fois, Toronto aura trouvé sa superstar pour plusieurs années à venir. Avec la confiance que Nick Nurse semble lui accorder et son développement constant dans tous les aspects de son jeu, Lowry et lui pourraient très bien mener cette itération des Raptors vers une autre campagne arrosée de succès.

L’entraîneur chef des Champions aurait quelques plans en tête afin de prendre avantage du jeune Siakam. Ces plans incluent bel et bien un rôle d’envergure pour le power forward de 25 ans.

« Je ne serais vraiment pas surpris si nous faisions de lui un type de point forward où il pourrait manier le ballon beaucoup en transition offensive. » – Nick Nurse

La confiance que Nurse a en P Skills est immense et l’athlète camerounais la mérite amplement après avoir fait ses preuves lors d’un circuit printanier légendaire. Cette expérience gagnée sur les scènes les plus grandioses de la NBA est un facteur majeur dans le développement accéléré de Siakam, le rendant fin prêt à se lancer dans une nouvelle aventure en tant qu’option primaire.

« Je crois que la prochaine étape dans sa progression est d’être The Man. » a ajouté l’entraîneur de Pascal.

Le calendrier régulier des Raps sera difficile à dompter sans Kawhi Leonard, mais la formation du We The North est prête. Le défi sera grand et, même sans superstar pré-établie, Toronto pourrait se tailler un place au sommet de la conférence de l’Est. Cette dernière ne compte peut-être pas autant d’étoiles que celle dans l’Ouest, mais Pascal Siakam est prêt à s’ajouter à la liste très bientôt.

1 – Les nouveaux agents voulant représenter les athlètes de la NCAA devront avoir complété un bac:

2 – Voici ce que Lebron avait a ajouter sur le sujet:

Podcast

Tu veux devenir chroniqueur sur AlleyOop Québec

Nous en cherchons justement!

Podcast