Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les Raptors accueilleront les Celtics à Noël

Pour la première fois de l’histoire de la franchise canadienne, un match de la NBA se déroulera à Toronto le soir de Noël. Après avoir emporté les plus grands honneurs du monde du basketball, c’était plutôt inévitable que les Raptors se mériteraient une place dans l’horaire d’une journée aussi classique que le 25 décembre.

Même si une réelle rivalité n’existe pas entre les Raptors et les Celtics de Boston, ce sera un affrontement à ne pas manquer entre deux puissances de l’Est. Elles portent peut-être des couleurs parfaites pour célébrer Noël, mais l’esprit festif ne risque pas d’être mis de l’avant entre les limites du terrain.

Pendant plusieurs années, malgré l’excellent niveau de jeu paradé par les Raptors, l’équipe n’a pas eu la chance de participer à la fête depuis 2001. Il y a bientôt 19 ans, l’équipe avait une allure bien différente. Non seulement les uniformes arboraient toujours le fameux vélociraptor rouge sur fond mauve, mais Vince Carter était la vedette de l’heure, et la joute s’est déroulée au Madison Square Garden où les Knicks ont défaits les Raptors par la marque de 102 à 94.

Les fans de la franchise nordique ont réclamé un retour d’une partie de Noël dans le calendrier régulier des Raps depuis lors, sans résultat. C’était la conquête d’un championnat qui a visiblement convaincu l’état-major de l’association d’inclure cet honneur, bien apprécié des partisans de la ligue, dans l’horaire. Une rencontre entre les Warriors de Golden State et les Cavaliers de Cleveland n’était aussi plus suffisante pour attirer l’attention des auditeurs lors d’une journée aussi événementielle. Peut-être que certains des matchups du Noël de 2019 sauront davantage susciter l’intérêt des spectateurs.

Parmi les autres affrontements confirmés en date du 25 décembre, on retrouve quelques jeunes équipes intrigantes ainsi que des combats qui seront assurément des favoris instantanés des partisans, comme la bataille de Los Angeles.

Les Clippers et les Lakers croiseront le fer dans leur aréna partagée au Staples Center, dans un affrontement sanglant servant à déterminer lequel des deux clubs hollywoodiens est supérieur.

Au Colorado, sous une possible tombée de neige de Noël, les Nuggets accueilleront la jeune escouade de Pelicans du sud américain. Deux formations aux noyaux très jeunes livreront aussi un spectacle fort captivant, surtout si Zion Williamson est de la partie.

D’autres matchs des fêtes ont été annoncés au courant de la journée, incluant deux titans de la conférence de l’Est, les Bucks et les 76ers.

Parmi les effectifs les plus redoutés de la ligue, ces clubs auront à faire leurs preuves, alors que les deux équipes sont projetées comme étant la meilleure paire dans l’Est.

Une autre rivalité monstrueuse et renouvelée sera mise de l’avant le 25 décembre: les Rockets visiteront les Warriors dans leur nouvel amphithéâtre à San Francisco.

Adam Silver et son groupe administratif n’y sont pas allés de main morte, ils ont décidé de prendre avantage de cette journée de réjouissance pour divertir les fans au maximum. Les partisans des champions en titre ont peut-être eu ce qu’ils désiraient, mais le clou de la soirée ne sera pas le match disputé à Toronto. Les autres joutes, en particulier la bataille pour LA, attireront l’œil de familles partout dans le monde qui préféreront peut-être observer ce spectacle, sur place ou à la télévision, regroupés autour du sapin.

Podcast