Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le Superfan des Raptors ne voit pas le maillot de Kawhi retiré

Des rumeurs ont fait surface indiquant que l’organisation des Raptors de Toronto auraient le désir de retirer le numéro 2 porté par Kawhi Leonard lors de son unique saison en Ontario. Un partisan bien connu de l’équipe ne partage cependant pas cet avis, Nav Bhatia le Superfan n’est pas du tout d’accord avec l’idée. Des murmures qu’une statue à l’effigie de Leonard décochant son tir victorieux du match #7 contre les 76ers de Philadelphie serait érigée devant l’aréna Scotiabank. Bhatia n’est pas preneur non plus.

Nav est d’accord que le Klaw était responsable du succès énorme des Raptors en 2018-2019, mais il affirme qu’il ne faut pas oublier les performances aussi importantes de ses coéquipiers.

« Non, pas du tout, non! [Le championnat] n’était pas seulement grâce à lui. C’était grâce à VanVleet. C’était grâce à Marc Gasol et sa défensive sur Embiid. C’était grâce à Lowry qui jouait avec du cœur. C’était un effort collectif, pas seulement que de Kawhi. » avait-il à répondre lorsque Sportsnet l’a questionné concernant l’idée d’une statue et de la retraite de son jersey.

Le fortuné partisan a poursuivi en réitérant que tout le mérite ne revient pas qu’à une seule personne. Il est vrai qu’un seul homme ne peut pas gagner de titre à lui seul.

« Les gens lui donnent plus de crédit qu’il ne le mérite. »

Un autre facteur qui a aidé la quête des Raptors, selon Nav Bhatia, venait de plus haut.

« Dieu était de notre côté, c’était la plus grande assistance que j’ai vu depuis 24 ans, lors du match contre Philadelphie. »

Même si l’opinion de l’homme n’est pas la plus populaire, son point-de-vue vaut son pesant d’or parce que Nav a été de la foule à chacune des joutes à domicile des Raps depuis ses tous débuts, il y a plus de deux décennies. S’il ne croit pas que Leonard est digne de tels honneurs, c’est peut-être parce qu’il a en tête une longue liste d’ancien joueurs du club qui méritent de telles considérations plutôt que le #2.

Bhatia a aussi pris position concernant le départ du small forward vers la Californie. Il considérera Kawhi comme l’ennemi lorsqu’il sera entre les lignes du parquet à l’aréna Scotiabank, mais avant et après la rencontre, ce n’est « que de l’amour ».

« Il est parti. Il ne m’intéresse plus maintenant. Je me concentre plutôt sur mon groupe, mon équipe. »

Si l’un des plus grands supporteurs de la NBA voit la situation de cet œil, plusieurs fans de Toronto auront donc la même opinion. Par contre, Kawhi sera accueilli en héros dans la Ville Reine, lorsque son nom retentira pour la première fois au stade Scotiabank depuis le mois de juin dernier, les cris, les remerciements et l’acclamation tonneront plus fort que jamais. Même si son séjour était court, Kawhi Leonard a changé la vie de millions de personnes. Plusieurs enfants commenceront à jouer au basketball grâce à ses prouesses et ces jeunes voudront voir le maillot rouge de leur idole flotter, lorsqu’ils regarderont vers les cieux dans l’amphithéâtre torontois.

Crédit Photo: Andrew Lahodynskyj, USA Today

Podcast