Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Jeremy Lin fond en larmes, se sentant abandonné par la NBA

Les derniers mois ont pris l’allure d’un tour de montagnes russes pour Jeremy Lin, qui a récemment passé par toute une gamme d’émotions. Le point guard de 30 ans a d’abord remporté son tout premier championnat dans la NBA, avant que son contrat prenne fin sans qu’aucune autre équipe ne lui en offre un nouveau.

Au cours d’une entrevue diffusée sur les ondes de GOOD TV, Lin a tout simplement fondu en larmes en prenant sa situation actuelle en considération.

Comblé par plusieurs moments de lourd silence, son discours a révélé à quel point il doutait de la probabilité qu’un futur concret au sein de la NBA s’offre à lui. Mentionnant que le marché des agents libres avait été dur avec lui, l’athlète chinois d’origine croit qu’il a atteint le fond du baril.

Certes, le principal intéressé faisait partie de l’équipe qui a pu soulever le Larry O’Brien en juin dernier, mais il a ouvertement dit, à plusieurs reprises, qu’il avait le sentiment de ne pas avoir assez contribué pour mériter sa bague de championnat.

S’il est vrai qu’il n’a pas beaucoup été utilisé au cours des séries éliminatoires, à raison de 3,4 minutes par match sur huit rencontres, celui qu’on surnommait autrefois Linsanity a tout de même affiché des moyennes de 9,6 PTS, 3,1 AST et 2,4 REB dans l’uniforme des Raptors et des Hawks d’Atlanta durant le calendrier 2018-2019.

Lin a dit se sentir plus ou moins abandonné par la NBA, en parlant de l’absence d’offres contractuelles de la part des 30 organisations de l’association. Oui, certaines rumeurs affirment que le CSKA Moscou serait intéressé, mais le champion croit – comme plusieurs experts et partisans – qu’il est toujours en mesure de jouer dans les grandes ligues.

Crédit photo : Tom Szczerbowski-USA TODAY Sports

1- Les Warriors ramènent Damion Lee.

2- #NBADunkWeek

3- Jordan Loyd en a fait, du chemin.

Podcast