Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Coach K aurait préféré voir Zion hors de la Summer League

Une catastrophe s’est abattue sur la Summer League en début de semaine quand un tremblement de terre a secoué la Californie, puis Las Vegas. Cependant, le choc sous-terrain n’a pas laissé derrière lui d’impact persistant sur le tournoi, si on le compare au désastre qui s’est abattu sur Zion Williamson. Cette véritable force de la nature ne participera plus à la compétition estivale après s’être frappé le genou lors du match opposant ses Pelicans aux Knicks de New York, menés par RJ Barrett. La blessure n’est pas d’une importance alarmante et le premier choix au repêchage devrait être de retour pour le circuit de pré-saison, en octobre. Certains se demandent quand même s’il aurait été plus prudent de ne pas le laisser jouer du tout, c’est ce que croit son ancien entraîneur Mike Krzyzewski.

L’illustre entraîneur chef de Duke Coach K affirme que cette blessure, quoique mineure, aurait pu et dû être évitée. Lui qui connait bien Zion est persuadé que l’ancien Blue Devil a eu un horaire trop chargé au courant des derniers mois pour s’être préparé adéquatement aux défis de la Summer League.

« Je pense qu’il n’aurait jamais dû jouer, cela fait trois mois qu’il participe à des cérémonies à droite et à gauche, il n’est pas en assez bonne forme physique ou mentale pour jouer au basketball. » a-t-il annoncé lors d’un entretien avec Forbes.

Cette préparation pourra être faite pendant les semaines qui approchent alors que cette fois-ci, il n’aura pas à se mettre en forme pour la ligue d’été, mais bien pour la longue et difficile saison de la NBA. Une des inquiétudes les plus urgentes entourant le prospect se trouve à être son surplus de poids. Cette masse de muscle est déjà l’un des athlètes les plus lourds de l’association à seulement 19 ans et 285 livres (129 kg). Malgré sa masse énorme, Zion peut se déplacer rapidement sur le terrain et défier la gravité mieux que quiconque avec ses dunks spectaculaires. Il utilise aussi son poids à son avantage en situation de rebonds et en attaquant près du panier. Par contre, s’il veut éviter les blessures le plus possible, il aurait avantage à manger un peu plus santé en Louisiane et devra mincir un peu pour rendre ses atterrissages plus doux pour épargner ses jambes.

Une autre préoccupation attachée au jeune prodige est son tir extérieur. Ses mécaniques auront besoin d’être améliorées avant d’embarquer sur les parquets professionnels mais ce processus risque de prendre quelques années.

Avec l’aide que lui a offert Coach K et l’aide des excellentes équipes de développement des Pelicans, ces buts ne devraient pas être trop difficiles à atteindre. Même si Zion n’a pas eu beaucoup de minutes de jeu pour démontrer ses habiletés et même si plusieurs croient qu’il n’aurait pas du enfiler ses chaussures du tout au tournoi estival, son futur reste l’un des plus brillants.

Crédit Photo: Gerry Broome/Associated Press, Steve Marcus/Associated Press

1 – Les quarts de finale de la Summer League sont arrivés à une conclusion:

2 – Le Canadien Trey Lyles officialise sa signature avec les Spurs et dévoile son choix de numéro:

3 – David Nwaba signe chez les Nets:

Podcast