Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Chris Boucher débute sa Summer League avec deux grandes performances

Dans ses deux premiers matchs en Summer League de 2019, Chris Boucher a démontré qu’il était de toute évidence le meilleur joueur de l’effectif d’été des Raptors. Il a réussi jusqu’à présent à accumuler les points et les rebonds avec aisance. Si le Montréalais maintient son niveau de jeu tout au long du tournoi, il pourrait gagner la confiance de ses entraîneurs et ainsi obtenir davantage de minutes lors de la saison régulière.

Lundi soir, les Raptors ont perdu leur deuxième match de suite et ils ont maintenant une fiche de 0-2 dans la Summer League. Cependant, ils ont seulement connu une défaite de 3 points alors qu’ils perdaient par 26 points à un moment. Si l’équipe de Toronto a réussi à effacer presque l’entièreté d’un aussi gros déficit, c’est en grande partie grâce à la performance de Chris Boucher. 

En 34 minutes de jeu, le MVP et le joueur défensif de l’année de la G-League, la ligue de développement de la NBA, a terminé avec 24 points, 12 rebonds et 1 bloc. Une très belle performance pour l’homme de 26 ans surtout lorsque l’on considère qu’il s’agissait de son deuxième match en 2 jours. Lors de sa première partie, il avait aussi impressionné avec des statistiques individuelles de 21 points, 13 rebonds et 1 bloc.

Forces et faiblesses

Mesurant 6 pieds et 10 pouces, Boucher a la capacité de bloquer les tirs de ses adversaires en plus de sécuriser un bon nombre de rebonds. Il peut aussi marquer ses points tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Cependant, il va devoir améliorer le niveau de réussite de ses tirs à 3 points. Dans ses deux premiers matchs de la Summer League 2019, le forward a seulement réussi 4 de ses 16 essais à distance. 

Un plus grand rôle

Avec le départ de Kawhi Leonard et de Danny Green, plusieurs minutes de temps de jeu vont se libérer chez les Raptors la saison prochaine. Chris Boucher pourrait donc passer beaucoup plus de temps sur le terrain. Toutefois, il va devoir travailler fort tout l’été pour s’assurer de connaître un réel succès dans la NBA. 

En plus d’améliorer la constance de son tir à 3 points, le Québécois devrait s’entraîner en salle pour tenter de prendre quelques livres puisqu’il est vu comme étant mince pour sa taille. Tout compte fait, la saison 2019-2020 pourrait très bien être la saison au cours de laquelle Chris Boucher fait sa place dans l’association.

Crédit photo: Tom Szczerbowski/USA TODAY Sports

1- Patrick McCaw est de retour avec les Raptors.

2- Danny Green dit au revoir à Toronto.

3- Norman Powell a déjà hâte de jouer contre Kawhi.

Podcast