Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Masai Ujiri : une soirée très occupée pour l'architecte des Raptors

Masai Ujiri a fait la une à trois reprises pour des dossiers relativement majeurs, depuis que son équipe a été couronnée championne de la NBA. Sans plus tarder, voici ce qui s’est passé autour du président des Raptors depuis la nuit dernière.

Une altercation avec un sheriff

Tout de suite après la rencontre, un sheriff aurait refusé l’accès du terrain à Masai, prétendant qu’il n’avait pas les crédits nécessaires pour le faire. Nous ne pouvons pas affirmer avec certitude ce qui s’est passé par la suite, mais il est accusé d’avoir poussé et frappé le sheriff dans le visage, quelques secondes avant que quelqu’un ne filme le tout.

Il faut dire qu’il n’est absolument pas logique de nier l’accès au président de l’équipe, mais il n’était peut-être pas au courant. Néanmoins, il a finalement rejoint son équipe alors que Kyle Lowry est lui-même venu le chercher ; Masai avait encore l’air sous le choc.

On pouvait même voir qu’il avait une passe dans ses mains. Certains croient que la version rapportée n’est pas exacte. Il y a présentement enquête à ce sujet et nous vous tiendrons au courant par la suite.

Une offre importante des Wizards

Tout de suite après le match, Adrian Wojnarowski a lancé une bombe : les Wizards ont déjà préparé une offre à Masai Ujiri, et elle vaudrait près de 10 millions de dollars par année. Ted Leonsis planifie demander la permission aux Raptors de discuter avec leur président, dans les prochaines semaines. Il souhaite l’attirer à Washington avec un rôle chez Monumental Sports and Entertainment, qui gère les Wizards et les Capitals.

Masai est encore sous contrat à Toronto pour deux ans et il serait surprenant de le voir quitter. Le propriétaire de MLSE n’y croit pas du tout et juge qu’il a tout ce qu’il veut, à Toronto.

Le fruit d’un travail ardu

De façon plus importante, c’est hier que le travail de Masai Ujiri a enfin porté ses fruits, alors que son équipe a gagné le championnat de la NBA. On peut donc maintenant conclure ce chapitre de l’histoire et apprécier à quel point il a été un architecte impressionnant. Trois décisions auront permis aux Raptors de triompher.

  1. Congédier l’entraîneur-chef de l’année, Dwane Casey, pour donner le poste à une recrue, Nick Nurse.
  2. Échanger le meilleur ami de Kyle Lowry et un favori de la foule contre une location potentielle d’une seule année de Kawhi Leonard, qui allait revenir de blessure après avoir raté une saison complète.
  3. Échanger Jonas Valanciunas et deux joueurs de banc contre un centre plus âgé et expérimenté, Marc Gasol.

Une énorme partie du succès de la franchise revient à Masai, qui mérite une bonne main d’applaudissement pour ses accomplissements.

Podcast

Tu veux devenir chroniqueur sur AlleyOop Québec

Nous en cherchons justement!

Podcast