Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Anthony Davis quitterait Boston en 2020

Le 28 janvier dernier, Anthony Davis des Pelicans de la Nouvelle Orléans a formellement demandé d’être échangé vers une équipe qui lui donnerait l’opportunité de compétitionner pour le championnat.

Les Lakers ont tout essayé afin d’acquérir les services d’AD mais le directeur général Dell Demps a refusé toutes les offres proposées. On se rappellera que cet évènement a endommagé la chimie et la confiance de l’équipe parce que presque tout le club, à l’exception de Lebron James et Kentavious Caldwell-Pope, a été mise sur la table des négociations.

L’agent d’AD, Rich Paul, a été catégorique concernant la préférence de son client qui souhaitait toujours se retrouver chez les Lakers, les Knicks ou les Clippers. Cependant, quand AD ne s’est pas fait transigé, une autre option éventuelle était relativement sensée, celle des Celtics.

En raison de la « Rose Rule » , une équipe peut offrir à certains athlètes un contrat qui représente 30% de la masse salariale au lieu du 25% maximal habituel. Ce type de contrat est seulement disponible si le joueur a obtenu plusieurs prix individuels comme un MVP, un DPOY, ou deux sélections au Match des Étoiles.

Comme Kyrie Irving et Anthony Davis ont tous deux signé ce genre de contrat, il aurait été illégal pour Boston d’acquérir les services d’AD sans échanger Irving, puisqu’une franchise ne peut avoir qu’un seul talent sujet à la « Rose Rule ».

Kyrie sera un agent libre cet été donc la possibilité de voir Davis performer à Boston devient alors possible, si Irving quitte l’état du Massachusetts.

Cependant, Rich Paul y est allé d’une citation intéressante.

«Les Celtics peuvent acquérir Anthony Davis, mais ce sera seulement pour un an. S’il décide de partir après une saison et les Celtics ont perdu des pièces importantes, ne blâmez pas Rich Paul »

Avec Jayson Tatum et Jaylen Brown, les Celtics seraient en mesure de travailler avec les Pelicans afin de trouver un terrain d’entente. Le seul problème est qu’il est très improbable que les Celtics laissent aller une de leurs deux jeunes vedettes pour seulement une saison du power forward.

L’intérêt de Davis envers Boston est très nébuleux. Si on se fie seulement à la citation, on pourrait comprendre qu’il n’est pas intéressé par cette franchise mais si on lit attentivement l’article de Sports Illustrated, on peut comprendre que ce n’est pas nécessairement le cas. Paul affirme que peu importe ou Davis atterrira, il testera le marché des joueurs autonomes.

Le père d’AD a fait les manchettes il y a quelques mois quand il a affirmé qu’il ne voudrait jamais voir son fils évoluer avec les C’s après avoir vu comment ils ont traité le cas d’Isaiah Thomas.

Anthony Davis, âgé de 26 ans, a participé au Match des Étoiles à 6 reprises, a été nommé parmi la première équipe All-NBA 3 fois, parmi l’une des formations All-Defensive 3 fois et a mené la ligue au chapitre des tirs bloqués pour trois campagnes différentes. Cette saison, en 56 parties, il a maintenu une moyenne de 25.9 PTS, 12.0 REB, 3.9 AST et 2.4 BLK.

Il deviendra joueur autonome à la fin de la saison 2019-2020.

Crédit photo: Getty/Michael Reaves

Podcast

Tu veux devenir chroniqueur sur AlleyOop Québec

Nous en cherchons justement!

Podcast